Weekend à Bordeaux, premier soir

Weekend à Bordeaux, premier soir

Dieu que c’est court un weekend ! Jamais je ne l’ai autant ressenti que lors de notre dernier weekend à Bordeaux. Le temps a filé à toute vitesse de telle sorte que nous n’avons pas pu voir plus du quart de tout ce qu’il faut visiter dans la ville même avec un programme bien établi. Il faut dire que c’est une très belle ville riche en monuments, la deuxième après Paris, dit-on !

Hôtel de charme, à proximité de la Bourse.

Nous sommes arrivés à plus de 20 heures dans un hôtel de charme qui se trouve en plein centre historique de Bordeaux (Réservé sur Expedia.fr) à proximité de la place de la Bourse, magnifique avec ses bâtiments qui se reflètent dans les 3 450 m² de l’immense miroir d’eau.

Accueil agréable malgré l’heure tardive et chambre tout à fait confortable bien que nous ayons réservé une chambre standard seulement.

Le Bar du Boucher

Nous avons déposé nos valises et nous sommes aussitôt partis nous restaurer et découvrir la ville dans la nuit. Sur les conseils de l’employé de la réception, nous sommes allés deux rues plus loin au Bar du Boucher où nous avons trouvé un lieu unique aménagé dans un bâtiment du XVIIIe siècle avec voutes, arcades, pierres et surtout un immense étal de viandes comme dans une boucherie.

Le bar affiche sans complexe une ambiance années 80 alors que le restaurant avec ses longues tables en bois donne envie de s’assoir et de manger à la bonne franquette. Au menu, bien-sûr des viandes toutes plus succulentes les unes que les autres mais aussi des salades à prendre en entrée ou en plat ; la « Simone » avec magret, manchon et toast de foie gras de canard… est excellente . Le tout à accompagner d’un vin de Bordeaux (belle carte).

Promenade digestive

Après, promenade dans le quartier Saint Pierre où toute la ville se retrouve en fin de semaine dans les très nombreux restaurants, pubs ou bars. Atmosphère agréable et pourtant nos voisins de table nous disent que nous ne sommes pas venus le bon weekend car fin mai se déroule la fête du fleuve qui est, parait-il, absolument magique avec feux d’artifices, concerts, spectacles de nuit/de jour… et deuxième quinzaine de juin les Epicuriales l’évènement gastronomique à consommer sans modération avec des animations, des ateliers de chef…

Tans pis ce sera pour une autre fois ! Nous nous sommes dirigés jusqu’aux quais de Bacalan avec la vague idée d’aller en boite sur un bateau. Mais le monde et l’heure tardive nous ont découragés et nous sommes rentrés nous coucher.

Laisser un commentaire

Edito : Bienvenue sur le blog de voyage : Oh my trip ! Un blog de voyage qui relate notre aventure aux quatres coins de la planète et finalement surtout en Europe ou se cache pleins de trésors ...