Weekend à Bordeaux, 3 eme jour

Weekend à Bordeaux, 3 eme jour

Pour ce troisième jour dans l’Ouest, après une visite très dense de Bordeaux nous quittons à la fois l’hôtel et la ville pour visiter un tout petit peu des environs. Deux thèmes pour clore notre weekend : le vin et l’océan.

Saint Emilion

Le village

En effet nous ne pouvons partir d’ici sans aller dans les vignobles. Vu le temps imparti à cette excursion, nous ne pourrons bien évidemment faire qu’un seul lieu même si la route des vins est bien évidemment tentante. Mais dans tous les cas ce ne serait pas sérieux car nous sommes en voiture !

De ce fait, destination Saint-Emilion, Sent Million en Gascon. Au cœur du Libournais, c’est un petit village médiéval avec de ravissants et tortueux tertres et avec de jolies petites places ombragées. Pourvue d’un important patrimoine comme l’ermitage, le palais des Archevêques, l’église creusée dans la roche au XIe siècle, l’église collégiale, le cloître et les chapelles, le village vaut vraiment le détour.

Le petit train

Nous ne résistons pas à la visite d’une durée de 35 minutes sur 7 kilomètres à bord du petit train qui circule au milieu des ceps de Merlot et de Cabernet qui font les mythiques crus de Saint-Emilion. Paysages exceptionnels, vues panoramiques. Ne pas oublier son appareil photo ou sa caméra !

Le Clos des Menuts

En plein centre du village, même si elle ne fabrique pas le plus exceptionnel des vins, cette cave est à visiter. Exploité depuis 470 ans le domaine s’étend sur 25 hectares et bénéficie de caves monolithes (creusées à même la roche) qui permettent de conserver le vin à une température uniforme de 12°C et à l’abri de la lumière. Dégustation d’un vin très agréable après une visite libre, des prix abordables nous autorisent à ramener 2 ou 3 bouteilles.

La Dune du Pyla

Après un déjeuner raisonnable avec un seul verre de vin au bistrot du clocher nous partons vers l’océan pour voir et plus si nous en avons le courage la dune du Pilat, la plus haute dune européenne qui domine le bassin d’Arcachon depuis ses 110 mètres d’altitude.

Au début nous sommes rebutés par cette immensité et par l’effort à fournir pour en faire l’ascension dans le sable qui roule sous nos pas. Mais après une multitude d’arrêts et un effeuillage (correct !) au fur et à mesure de notre ascension tant il fait bon nous arrivons enfin au sommet et nous ne regrettons pas un seul instant, la vue est tout simplement magique :

  • La baie d’Arcachon,
  • Le banc d’Arguin (réserve naturelle exceptionnelle d’oiseaux) et l’Océan à l’ouest,
  • La forêt des Landes à l’est que la dune grignote petit à petit.

Nous redescendons avec des étoiles plein les yeux mais, hélas, le moment de repartir est déjà là. Il y aurait eu tant de choses encore à voir tant à Bordeaux, le « petit Paris » que dans la région où nous n’avons vu aucune des destinations insolites dont regorge la région comme les cabanes de pêcheurs de Bègles, la maison carrée à Mérignac et tant d’autres…

Laisser un commentaire

Edito : Bienvenue sur le blog de voyage : Oh my trip ! Un blog de voyage qui relate notre aventure aux quatres coins de la planète et finalement surtout en Europe ou se cache pleins de trésors ...